BIENVENUE DANS MON PANTHEON

Des héros, j’en ai croisé tout plein.

Des grands,des petits

Des femmes , des hommes, des enfants.

Des modestes, des glorieux.

Des doux, des révoltés.

Ce sont eux qui me font espérer que je peux être utile quelquefois.Continuer à faire exister mes héros.

Je pense à cette maman juste sortie de la mater,sans maison où aller.Ses frontières n’étaient pas les nôtres.Je la revois assise dans la salle d’attente,avec pour tout bagage un petit bonhomme endormi et un sac plastique contenant ses quelques biens.Elle avait faim, nous n’avions qu’un café et nos biscuits de pause café à lui offrir.Et quelques petits pots pour bébé qu’un visiteur médical nous avait remis  « pour essai  » .Elle a savouré la moitié d’un pot, en demandant timidement si elle pouvait le refermer pour le lendemain.

Je pense à ce papa un peu « décalé » dans sa tête comme il disait, qui s’est longtemps débattu dans son monde imaginaire, parce que sa garce d’enfance l’avait fait pousser tout de guingois.Il a dû malgré tout dire au revoir à ses pitchouns  et se résoudre à les voir grandir loin de lui, parce qu’on ne pouvait pas les laisser à la merci de ses démons.

Je pense à ce petit garçon aux yeux sombres, si sage avec ses crayons et son petit cahier soigné.Balloté d’hébergement en hébergement, il rêvait encore malgré tout d’aller à l’école pour devenir pilote d’avion, parce qu’ici, Madame, c’est bien vrai que les enfants sont obligés scolaires,hein, Madame.Le premier mot qu’il a épelé ici,c’est « clandestin. »

Je pense à cette jeune femme qui caressait son petit ventre rond en me disant qu’elle n’avait que deux cadeaux pour la petite fille qu’elle n’élèverait pas, la vie et une famille pour elle toute seule.Elle consignait tendrement sur un « livre de mon bébé  » que je lui avais déniché dans une solderie les petits faits de sa grossesse.Comme ça, ma fille saura que je l’ai aimée, hein, Madame?

Ils sont nombreux, nos petits héros d’une vie quotidienne qui les malmène avant de les broyer.

Ce contenu a été publié dans non,PMI ne veut pas dire petits moyens intellectuels. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à BIENVENUE DANS MON PANTHEON

  1. Anna dit :

    J’aimerai vraiment savoir quoi ajouter à ton texte, mais il suffit, en fait.

Répondre à Anna Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *