LA VIE RÊVÉE

J’ai refermé la porte derrière elle.

Je me suis écroulée sur la chaise où elle était assise il y a quelques instants encore

Je regarde sans le voir le mur moche et délavé de la salle d’examen en me demandant ce qu’elle pouvait bien lui trouver,à ce mur.Les yeux tournés vers sa géhenne personnelle,celle qui colle à ses semelles,celle qu’elle a emportée de ce pays lointain en même temps que les souvenirs horribles dont elle a livré quelques bribes.

J’ai encore des dossiers sur le bureau,des femmes enceintes à voir,à accompagner.

Pas le moment de se laisser envahir.

Je me lève pour appeler la patiente suivante après une dernier regard au mur impassible.

Elle est repartie vers le froid,vers la solitude et les errements d’une vie de migrante perdue dans un pays inconnu et inhospitalier.Pas d’hébergement,pas de main secourable pour ce soir.

Demain peut-être avec un peu de chance,une chambre d’hôtel,un repas chaud,un peu de répit.

Elle a un peu moins faim,je lui ai donné les derniers biscuits de la boîte de Tchoutchangpotche.Mais la faim reviendra.

Elle a un peu moins froid,je lui ai fait un thé bien sucré.Mais le froid reviendra.

Elle est un peu moins triste,je lui ai donné quelques vêtements pour le petit bonhomme qui grandit dans son ventre et une couverture pour elle.Mais le chagrin reviendra

Elle a un peu moins peur,parce qu’à l’hôpital personne ne lui a demandé ses papiers ni son titre de séjour.Mais la peur reviendra.

S’il te plaît Sainte Rita ,veille à ce que la patiente suivante n’aie ni faim ni froid……

3 réflexions au sujet de « LA VIE RÊVÉE »

    1. reinemere Auteur de l’article

      Répéter autour de soi que les migrants ne choisissent pas de venir,ils sont contraints (que ce soit par la guerre, la faim ou la peur) de quitter leur pays

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>