CHRONIQUE D’OUTRE-MERE

Tiens, de quoi pourrions nous parler aujourd’hui ??

De mes études , de ce temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître ? Ce temps où de grands mots voltigeaient dans nos petites cervelles d’élèves dociles…vocation…abnégation…obéissance…sacrifice même d’après notre sorcière de mère supérieure charmante directrice qui jappait sans arrêt sur nos talons…Unetelle,vous n’êtes vraiment pas faite pour ce métier,vous n’êtes pas assez endurante…Quant à vous,vous êtes bien trop rebelle pour rester à votre place ! on ne discute pas les ordres ,ici! Non,je vous en ai assez dit déjà…

  Passons à autre chose…

 La visite postnatale, tiens,la dernière roue du carrosse pour certains.Pfff,c’est même pas intéressant,ta visite post-natale,d’abord.C’est du temps perdu,une petite révision de routine vite fait avant de partir sur la grand’route de la vie de parents !

 Hopla dix minutes tout va bien ? Alors, bonheur total avec votre bébé,chère petite Madame ?Ah tiens au fait,n’oubliez pas de votre ordonnance de contraception, on ne va quand même pas prendre un abonnement , vous et moi ?Tenez,  le passeport pour une remise à neuf complète, périnée et abdo,je vous le mets en prime.allez,la vie est belle !

Ben non,justement.

 Oh,certes quand vous entrez dans le bureau,nous commençons souvent sur le mode paradis sur terre.

 Votre enfant est le plus beau,le plus sage, le plus conforme à vos rêves. Tout s’est merveilleusement passé,et tous les soirs vous vous penchez tendrement sur le berceau où votre chérubin sourit aux anges…Comment ça, le sus-nommé est noctambule et ne consent à somnoler que dans vos bras ? Où voulez vous qu’il se sente en sécurité,si ce n’est niché contre son garde-manger personnel ?

 Ah,vous pensiez qu’un bébé n’avait que deux grandes idées ,dormir et manger ? Vous aviez cru à la belle histoire d’un BébéCharmant qui viendrait vous réveiller d’un long sommeil de neuf mois, et vous voilà avec BébéCarabosse qui grogne comme le méchant loup,fait des bruits bizarres qu’on entend d’un bout à l’autre de l’appartement ! Un ensorceleur qui vous fait prendre la nuit pour le jour, un micro-dictateur super entrainé qui règle d’une menotte de fer vos trop courtes journées ?

 Et ce corps transformé qui a eu besoin de neuf mois pour vous livrer cette nouvelle histoire, il lui en faudra bien autant pour vous ré-apprivoiser . Un peu de patience . Je vous dirais bien de prendre votre temps,de vous installer doucement et tranquillement.De ne pas croire tout ce que vous pouvez lire ,Super-Maman-Woman !

 Eh,oui, on a le droit de pleurer dans le bureau de la sage-femme.,De chouiner d’épuisement ou de déception.De râler que les câlins conjugaux pour l’instant,ça n’est pas votre priorité,avec votre bedon tout étonné d’être à nouveau vide.

 Nous passons encore un peu de temps ensemble,à tirer un trait sur votre grossesse et les petits arrangements qu’il vous a fallu faire avec la vraie vie.A toutes vos questions, j’ai envie de répondre que c’est normal, qu’il n’y a surtout pas de recette pour devenir parents. Il y a des tâtonnements,des ajustements,des jours avec et des jours sans .

 Trop tard,je vous l’ai dit….

 J’aime bien la visite postnatale,moi,J’aime bien regarder la tapisserie de votre vie et vous aider à en faire passer les petits nœuds disgracieux derrière,là où plus personne ne les verra.Vous finirez par les oublier,comme vous oublierez le nom de la sage-femme,

 

6 réflexions au sujet de « CHRONIQUE D’OUTRE-MERE »

  1. Anna

    Ton billet me fait irrésistiblement penser à une chanson qu’Anne Sylvestre a écrite pour un conte musical, elle s’appelle « Bel angelot, petit pruneau » et raconte une mère qui avait imaginé un bel angelot et s’accommode mal du petit pruneau qui est lui est né… A un degré où à un autre c’est un deuil que tous les parents doivent faire, ce n’est pas toujours simple.

    Répondre
    1. reinemere Auteur de l’article

      Coucou,sitôt dit…j’aime beaucoup Anne Sylvestre,une de ses filles (Philomène) chantait dans notre chorale de lycée! Et c’est vrai qu’il faut prendre le temps ,même avec les pré-images de l’échographie-que je n’aime pas trop voir dans l’album de naissance-de faire connaissance avec un bébé qui n’est pas celui du temps de la grossesse

      Répondre
      1. Anna

        J’ai du mal avec les images d’échographies utilisées comme ça aussi, pour moi c’est un examen médical avant tout (et puis pour des yeux non avertis c’est en général franchement moche !)
        En ce qui me concerne je crois qu’avoir fait le choix de ne pas connaître le sexe du bébé facilite la transition, parce qu’avant la naissance je ne sais pas comment il ou elle va s’appeler ; on ne le nomme qu’en le voyant… Du coup la rupture est claire, je n’ai pas eu des mois pour me projeter avec (tel prénom) dans les bras.

        Répondre
        1. reinemere Auteur de l’article

          Je ne sais plus qui avait parlé d’interruption d’imaginaire de grossesse à propos de l’échographie.je pense que nous avons tous et toutes besoin de ce flou qui a disparu avec les progrès de l’imagerie.Dommage

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>