AIE…OUILLE…BOBO…SI J’AVAIS SU

Pétoches me regarde en biais. Je vois dans ses yeux comme un reflet métallique, l’ombre d’une lame. Sûr que si j’avais encore les idées claires, je serais moi-même sur le pont avec dans une main mon manuel de pathologie et dans l’autre une trousse de secours de la parfaite sage-femme…

Mais là, je défends mon utérus et son droit à la contraction libre.
Bon, je suis arrivée dans la nuit en début de travail, il est cinq heures de l’après-midi, et ça n’avance pas beaucoup, dixit ma co-garde copine sage-femme qui tente tant bien que mal d’éloigner un Pétoches au bistouri entre les dents.
Je suis femme, aujourd’hui, j’ai laissé tomber le sage dans les oubliettes de mon cerveau mal remis d’une révélation personnelle : les contractions, ça fait mal. Voire même très mal. Tant qu’à dire c’est même horrible, malgré la perfusion d’antalgiques qui coule larga manu…
J’avais bien rempli pourtant le bon de commande modèle grossesse heureuse, coché les bonnes cases de mon QCM de future mère.
Pas de nausées, OK.
Pas d’infection urinaire ou de cochonnoses diverses, OK.
Pas de contractions intempestives, OK.
Bref un genre de truc idyllique dont je n’osais même pas rêver…
Mais la livraison promet de se faire oulala…au rythme lent d’un sénateur en pleine digestion…Oups, j’avais oublié ce détail. Neuf mois, ça peut paraitre long, mais pas aussi long que neuf heures à se tortiller dans tous les sens sans trouver de position qui permette à la tempête utérine de s’apaiser. Einstein devait être la réincarnation d’une femme en couches.
Pour le coup, je propose à l’équipe de terminer sans moi…Boudiou, maaaaaaal ! Pfff, putain de dos postérieur de présentation en OS de m…Très maaaaaaaal. Les shoots à la morphine m’embrument l’esprit, mais pas les nerfs sensitifs…
Pétoches me barre la route. Argh, je suis séquestrée !!! Ah, non il a fait appel aux sections spéciales, le préposé au dodo fait son entrée.
Bou houhou, je suis en train de rater mon accouchement, j’ulule tel un hibou déprimé dans les bras compatissants de ma collègue tandis que le cher homme fait sa popote miracle de péridurale  dans mon dos…Pétoches et lui tiennent conciliabule.
Pas folle la guêpe, j’ai bien compris qu’ils aiguisent leur césarienne…
Tiens, calme plat dans mon bedon…La voix lointaine de Super-chef dans mon cerveau me susurre de marcher jusqu’au bloc. Pendant que mes garde-chiourme deux lascars papotent anesthésie générale et Pfannenstiel, j’entreprends de descendre de la table… C’est plus dur que je ne le pensais, j’ai à peine le temps d’esquisser mon évasion que déjà la brigade me rattrape.
Pétoches commence sa séance de persuasion opératoire,

Il trouve que ça a assez duré.

Et moi, donc !!! Allons, finissons-en, monsieur le gynéco…
Toutefois, si Sainte Rita était aux abonnés absents ce jour-là, elle avait laissé ses consignes. Un dernier contrôle avant le passage au bloc, et miracle, un engagement de présentation à l’arrache et une naissance par voix basse.
Conclusions douces-amères….

De mon point de vue de sage-femme, mon accouchement était un fiasco. Je m’étais persuadée que rien ne pouvait clocher ce jour-là, convaincue que j’étais d’une sorte d’impunité conférée par ma profession.

Orgueil et présomption.

Pfff,même pas cap  d’accoucher sans péridurale et sans ameuter l’équipe au grand complet….

Je m’en suis remise,hein,et ça ne m’a pas empêchée de compléter ma collection de renardeaux.J’ai acquis cependant l’humilité qui me manquait.Je n’avais ni raté un examen,ni loupé une sélection.J’avais juste été dépassée par une  nature que je croyais maîtriser…

Et oui,une contraction,ça fait mal même pour Miss Moi-J’Accouche-TIp-Top
Mais plus on en sait, plus on en a à oublier le moment venu.

Une réflexion au sujet de « AIE…OUILLE…BOBO…SI J’AVAIS SU »

  1. Fladock

    Bonjour,

    Merci pour ce récit qui m’a fait sourire et presque réconciliée avec les sages femmes… Mais malheureusement je pense que celle qui m’a accouché et qui a fait tombé mon bébé par terre n’aura pas cette intelligence et trouvera la aussi  » la vérité médicale » comme explication à ses ressentis…. Bonne continuation

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>