LETTRE DE LA PETITE ROSE A SES PARENTS

Si j’avais écrit à mes parents,il y a quelques années,cela aurait pu donner ce qui suit:

 

Cher Papa, chère Maman.

Je vous remercie de votre carte postale qui m’a bien fait  rêver. Je vois que vos vacances se déroulent bien. J’aimerais bien être à la campagne avec vous, au bord de la rivière, parce qu’ici, c’est  la canicule.Il fait tellement chaud que les couveuses des prémas sont ouvertes m’a dit mon binôme…

Je ne vous ai pas répondu tout de suite parce que j’ai beaucoup dormi depuis trois jours. En même temps, c’est  pas comme si je pouvais me reposer entre les stages,  les cours et les gardes qui s’enchainent, hein ! Surtout que, avec les vacances, certains jours, il y a plus d’élèves que de titulaires dans les services!!! Dimanche je me suis endormie dans le train au retour. Heureusement qu’on est en bout de ligne !!

 Maintenant que je suis officiellement en seconde année, ça devient vachement intéressant. Ce mois-ci, je suis en salle d’opération à la mater. J’ai fait de gros progrès et je ne mélange presque plus les pinces quand je les ai lavées ; j’ai bien compris le truc d’enfiler une branche dans l’autre, sinon tu te retrouves comme avec les chaussettes dépareillées…Le treizième travail d’Hercule pour les réassortir, je ne vous dis pas la galère…Heureusement que la panseuse du bloc m’a montré en douce comment faire sinon, la surveillante me séquestrait  jusqu’à la fin de mon stage…

Hier j’ai eu de la chance, j’ai pu assister à une césarienne. Enfin quand je dis assister c’est juste regarder de loin, coincée avec une externe derrière l’anesthésiste et ses machines. On n’a rien vu à cause des champs opératoires, mais on a bien entendu le bébé crier .Enfin je crois parce que c’est le moment qu’a choisi l’externe pour tomber dans les pommes à cause de la chaleur .Elle avait gardé tout sous sa chemise de bloc, une vraie papillote au four. Cuisson vapeur !!  Elle a survécu et après on a passé la fin de matinée en salle de repos  sur ordre du chef. Faut dire qu’il fait super chaud .Comme on ne savait pas quoi faire  on s’est entrainées à faire des nœuds  de suture sur les poignées de porte, et je lui ai expliqué le truc pour les intramusculaires. On a lardé les oranges de coup d’aiguilles, celui qui voudra en éplucher une, misère sur lui !!!

Du coup ce matin,  on a eu le droit  exceptionnel de mettre un pyjama de bloc, comme ça, on a pu rester jusqu’au bout, l’externe et moi…On était vachement fières, l’interne nous a photographiées avec le polaroid du bloc, mais en cachette parce que normalement c’est réservé aux pièces anatomiques .Il a dit qu’on en était deux, de belles pièces, c’est de l’humour carabin je crois.

 

C’est dommage, parce que le programme du bloc, c’était de la gynéco, pas de l’obstétrique. Comme je n’ai pas eu encore de cours, je n’ai rien compris. Mais c’était super ! Et la panseuse m’a un peu briefée pendant qu’on faisait le ménage à la fin de la matinée. Sauf qu’elle est partie manger au self de l’hôpital et que j’ai dû rester sur place pour lancer les autoclaves. Nous on n’a pas droit au self, parce qu’on n’est pas personnel hospitalier, alors on se débrouille .Et devinez qui est la cruche qui a oublié sa gamelle ce matin ?  Gagné, c’est votre fille chérie !!!Heureusement, j’ai eu le temps de descendre à la biberonnerie..L’aide soignante m’aime bien depuis mon stage là-bas et elle m’a donné un tube de lait concentré sucré ; avec les biscottes que l’externe a piquées sur un  plateau au déjeuner, on va  grignoter un peu et essayer de dégoter un café.

Je dois vous quitter, c’est l’heure d’aller en cours. Ce soir, je suis de garde. Avec un peu de chance, il y aura en salle une multipare sympa qui voudra bien que je l’accouche .L’externe m’a promis de me montrer comment recoudre une épisiotomie, je crois que je me suis fait une copine !!

A bientôt, Papa et Maman.

2 réflexions au sujet de « LETTRE DE LA PETITE ROSE A SES PARENTS »

  1. Guess

    C’est une très jolie lettre, de l’humour, de l’émotion et une certaine réalité du terrain bien que nous ne poursuivions pas les mêmes études
    Bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *