LE GRAND RECENSEMENT

 Dans la vie de sage-femme,il n’y a pas que les accouchements..

Lalalalère…Je règne en maître dans la pièce dédiée à la pharmacie de la salle de travail, au fond du couloir à droite Recensement général aujourd’hui, considéré comme tâche ingrate  et laissé à ma seule bonne volonté.

Je m’organise joyeusement, j’ai tout mon temps pour compter les petites boîtes, petites boites… Lalala, Graeme Allwright m’accompagne, lalala.Je chantonne à mon habitude..

Tri des périmés, hop à gauche dans le container. Je marque quelques paniers, mais les recalés sont peu nombreux…

Compte et rangement des Classe I, tout est carré .Les boites sont rigoureusement empilées dans leur casier, petit kaléidoscope de dates et de noms…

Classe II..Tout va bien, je progresse vite, juste quelques uns à commander…Je me fais l’effet d’une châtelaine inspectant son cellier avant l’hiver. Je me ronronne même des félicitations en cochant minutieusement les petites cases du cahier de pharmacie.

J’approche de notre Fort Knox…L’armoire aux toxiques celle dont la clé sautille tout au long de la garde dans notre poche..Le coffre aux stupéfiants..

Je compte, compte et recompte…Sacrebleu, il manque une ampoule…Je me transforme immédiatement  en Don Salluste, ne manque plus qu’Yves Montand et je refais les scènes de la Folie des Grandeurs…Il en manque une !!!!

J’ai beau aligner, vérifier, farfouiller, l’évidence s’impose…Il manque une ampoule                

Je maudis mes collègues, l’anesthésiste du bloc, la terre entière…Je vais devoir retourner la clinique  au moins pour remettre la main sur cette fichue dose..J’ai ameuté et enrôlé la panseuse, c’est une affaire d’état..

Il manque une ampoule de stupéfiant, Je songe à me faire harakiri si je ne retrouve pas cette fichue ampoule. Ma réputation  de gestionnaire est en jeu..,

J’y ai passé la journée, mais j’ai remis la main dessus. Dans la poche de la blouse de ma collègue, qui l’avait utilisée la veille et innocemment  oubliée là,en partance pour la blanchisserie.

La pire garde de ma vie, à fouiller les poubelles, retourner les boites d’instruments et explorer méthodiquement chaque salle…

2 réflexions au sujet de « LE GRAND RECENSEMENT »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>