ITINERAIRE D’UNE SAGE-FEMME GATEE

Bien .bien, bien.

Neuf heures viennent de sonner au beffroi de notre mairie. Jour de marché sur la grand’ place.

Un  matin de juin, ou de février ou d’octobre…

J’en suis à mon troisième café, un marathon m’attend.

Traverser la place pour rejoindre ma voiture et partir en visites

Check-list.

Ordonnancier…présent

Plan de la ville….présent. Les adresses sont fantaisistes, allez donc savoir que la résidence du Beau Site est rue de Verdun, et que la villa Verdun est, elle, quai Gallieni. Encore aujourd’hui je me perds sur mon secteur.

Téléphone… présent…..C’est fou le nombre de sonnettes mystérieusement muettes je vous assure, ce matin elle fonctionnait encore…ou de portails  anonymes si si, appelez moi, je viendrai vous ouvrir…

Lampe de poche….présente.

Trousse garnie….prrrésente. Oui, ma trousse a un accent bourguignon, je sais. Est brodée  sur icelle la fière devise de ma  ville..Moult me tarde..

Bidules et accessoires de sage-femme…Présents.

Bien mon vademecum fidèle est dans un petit coin en cas de vérification (oups, j’ai oublié comment interpréter vos résultats  de toxoplasmose, un instant, je vérifie…)

Il est temps de se lancer…je quitte le hall…

Cinq pas…

« Bonjour, femme saze. Tu vas bien ?

-et vous ? Les enfants ?

-ça va, ils sont tous à l’école maintenant… »

Déjà tous à l’école…

Dix pas…

« Bonjour, madame. C’est moi …Vous m’avez suivie il y a trois ans.

-oui, je me souviens. C’est le pitchoun, dans la poussette ?

-j’ai pris rendez-vous à la PMI avec vous pour le bébé suivant..

-avec plaisir, à bientôt alors. »

Un nouveau, bébé, quelques mois à partager ….

Cinq pas à nouveau..

Un bonjour timide, presque murmuré. Un sourire un peu triste mais vaillant Nous nous comprenons à peine. Elle ne s’est pas mise vraiment au français, je ne connais que quelques mots de sa langue mais peu importe .…Tous les ans un petit fantôme nous rend visite, Son premier-né qui n’a vécu que quelques mois,J’ai en mémoire son prénom, et cette façon qu’elle a de  poser la main sur son cœur lorsque nous nous croisons  pour me dire qu’elle pense toujours à lui après tant d’années. Je fais le même geste en retour…

Quelques pas encore…

« Oooh,ma sage-femme. Tu vas bien ? Hé, c’est ma sage-femme, »

Bises et rebises aux copines  qui se regroupent autour de nous.

Grands éclats de rire.

« C’est notre sage-femme ,hé, à nous aussi, égoïste !

– Elle m’a suivie aussi, tu sais! Pour l’ainé celui qui est à la fac.. »

Déjà à la fac ? Je le revois tout petit, quand je l’appelais mon fiancé parce que chaque fois qu’il me croisait, il se précipitait dans mes bras pour une série de bisous poisseux.

La sage-femme vieillit au rythme des enfants des autres…

« Tu viens prendre un café, dis, que je te montre les photos du fils de ma fille, celle que tu as suivie l’année dernière ?… »

La petite louloute qui se cachait sous le lavabo quand je venais à domicile vérifier que le petit frère ne se pressait pas trop…Elle était entrée en riant dans le cabinet.

« C’est Maman qui m’envoie, pour mon suivi de grossesse. Elle a dit que vous seriez presque grand-mère comme ça ! »

Oui, je vais passer, après mes visites, c’est promis.

Au rythme de vos  bonheurs et de vos peines nos vies se sont entretissées, n’est ce pas mes chères patientes ?…

3 réflexions au sujet de « ITINERAIRE D’UNE SAGE-FEMME GATEE »

  1. Tisseuse

    j’ai totalement l’impression de me retrouver dans mes 12 années de PMI, en tant qu’assitante sociale en cité :o)
    même humanité !

    Répondre
    1. reinemere Auteur de l’article

      Pour moi,c’est un peu plus large que la cité,c’est un secteur de ville.Mais les liens sont les mêmes avec les familles,quelque soit leur « niveau » social

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>