#PRIVESDEMG

Quand j’étais petite, j’’étais amoureuse  du généraliste qui s’occupait de toute notre résidence, comme tous les membres de la bande des Princesses  Fermières en quête d’un courageux chevalier.

Il connaissait nos prénoms, il était capable de donner notre âge quand il nous croisait dans l’escalier. Il soignait nos bobos, nos gros rhumes et nos sournoises angines .Il nous protégeait des vilains microbes avec ses potions magiques. Bon, la piqûre c’était quand même un mauvais moment. Mais il y avait toujours des caramels, négligemment posés sur le coin de son bureau…

Il nous sauvait quand  la maladie se faisait plus incisive et qu’il fallait aller à l’hôpital. On n’avait pas peur, on savait qu’il était docteur et un bon, disaient les parents.

Dans la salle d’attente de son cabinet il y avait des jouets et des livres pour les enfants, bien plus que de journaux pour les parents. J’y ai lu mes premiers Astérix .Souvent, il nous les prêtait pour les « finir à la maison »

Je m’asseyais toujours en face d’une merveilleuse affiche des Jeux Olympiques dans un lointain pays qui me faisait rêver, même avec le plus terrible  des rhumes. Mon généraliste avait quand même fait partie de l’équipe de France de javelot, hein !

C’était sûr, il avait quelque part une médaille qu’il finirait bien par nous montrer.

Chaque rentrée nous conduisait sous la toise accrochée au mur, pour voir si  nous avions mangé assez de soupe cette année…

Il a été le premier à qui j’ai révélé que je voulais être sage-femme.

Il m’a vu grandir, je l’ai vu vieillir.

Il n’était ni spécialiste, ni pédiatre. Juste généraliste.

Il a fini par oublier nos prénoms, puis il a même oublié qu’il avait été notre  médecin de famille. Une partie de notre enfance s’est cachée dans les recoins de sa mémoire et a disparu avec lui.

Il me reste le parfum des caramels, et une furieuse envie de regarder les compétitions de javelot.

Je n’imagine pas qu’un jour les petites princesses et les vaillants cow-boys puissent être privés de MG.

6 réflexions au sujet de « #PRIVESDEMG »

  1. Ping : Tu es vraiment suuuuuure? | Journal de bord d'une jeune médecin généraliste de Seine-Saint-Denis

  2. Ping : Installation en médecine générale : sous réserve. | 1 bouffée matin et soir

  3. Ping : [QCM] #PrivésDeMG c’est : (A)2 jours avant la veille du surlendemain d’après-demain? (B)Des lustres que ça nous pend au nez? (C)Les deux? | 1 bouffée matin et soir

  4. Anna

    Je pense, j’espère que notre toubib à nous laissera ce genre de souvenirs aux enfants. Parce qu’il est super. Parce qu’il pense toujours aux patchs antidouleur quand il prescrit un vaccin. Parce qu’il ne force pas un enfant qui pleure ou qui se méfie, il l’apprivoise. Parce qu’il leur PARLE, contrairement à au moins deux pédiatres de ma connaissance.
    Quant à moi, j’aime qu’il réponde à mes questions, y compris par un « je ne sais pas » quand c’est le cas. J’aime qu’il sache s’occuper de nous pour pratiquement tout, et qu’il sache aussi passer la main quand c’est nécessaire. Je n’imagine pas que mes enfants soient une fois grands #privésdeMG…

    Répondre
  5. Ping : #PrivésDeMG | La Crabahuteuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>