REMEMBER (pour une jeune pousse)

Ah…Watson, vous tombez bien.regardez ce que j’ai exhumé  ce matin du cagibi à désordre!

Oooohhh !ma vieille malle à souvenirs…Toute une vie de dévouement et de…

N’exagérez pas, Watson, vous n’êtes pas Mère Térésa, quand même ! Non, je dirais une carrière au service des femmes, en bon fonctionnaire que vous êtes.

Regardez ce dossier, Sherlock…Premier bébé, treize ans  tout frais, réfugiée chez une tante.Nous avons révisé ensemble le programme de quatrième….Molière….Pythagore….My midwife is not nice…en guise de préparation à l’accouchement, sinon elle refusait de me voir…

Caprice d’ado déboussolée, Watson.On ne vous demande pas votre avis.Tenez, prenez celui-ci.

Fichtre.Dixième pare,au moins.Césarisée entre deux et six fois,personne ne le sait au juste.Diabétique de concours.Une vraie bourrique rebelle.J’ai dû batailler ferme pour qu’elle accepte un suivi correct…

Vous fûtes victorieuse, non ?  Un autre.Allez-y, je vous écoute.

Jeune femme « distilbène » c’était sa carte de visite….Trois fausses couches tardives…Enfin un espoir raisonnable, comme disait son gynéco…Vingt-quatre semaines d’accompagnement.A chaque fois l’angoisse de ne pas la trouver dans sa chaise longue avec son sourire courageux et son ventre qui s’arrondissait sous mes mains.Sainte Rita veillait sur elle, cette année-là.

Tiens, des pages vierges,…Juste des prénoms?

          Mais oui, les oisillons tombés du nid…Trois, cinq et encore le dernier de cette année…Il doit en rester quelques uns dans le fond de la malle, Sherlock..Parenthèse dans une vie,bébés non souhaités mais si attendus par d’autres bras..

Et ces feuilles éparses ,

        Ah, les esprits du Pays Dérangé…là où les chauffe-eau parlent, où les baignoires s’emplissent de sang et d’araignées..là où un alien vous aspire de l’intérieur pour vous projeter dans le néant…Mettez les sous les autres, Sherlock, ce sont mes limbes personnels.Ils me font peur.

Et celui-là tout en vrac ?

          Non ,Sherlock.Ne touchez pas à celui-là.C’est le catalogue de l’ange, voyez-vous.De légers souffles, des bébés qui ne grandiront pas…

Refermez la malle, Sherlock.Ma consultation commence dans quelques minutes.Demain est un autre jour, n’est-ce pas?

 

 

 

 

 

Une réflexion au sujet de « REMEMBER (pour une jeune pousse) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>