DANS LA VRAIE VIE C’EST PAS COMME A LA TELE

Elle a quinze ans à peine.

Elle devrait être en train de réviser son brevet.

Elle devrait être avec ses copines, à grignoter  des cochonneries en gloussant comme des pintades.

Elle devrait être en train de rêver à ce qu’elle fera demain.

Au lieu de cela , elle est assise dans le cabinet de consultation.

Elle m’explique d’un ton rageur que je n’y connais rien.

Qu’elle n’a  jamais vraiment couché avec son copain, juste des gros câlins sans aller au bout.

Sauf peut-être à l’anniversaire de cette blondasse de T. Mais elle n’est pas sûre, elle était raide cuite.

Que d’abord elle n’en veut pas de ce ballon et que je dois me débrouiller pour le faire passer.

Que tout ça n’est pas possible, son père va la mettre d’équerre.Il va lui confisquer son portable, déjà qu’elle est privée d’ordinateur depuis son dernier bulletin.

Sûr que sa mère va mourir de chagrin, elle qui sanglote tous les soirs à cause du père qui découche.

En plus son copain est un enfoiré de boloss, il est déjà avec une autre pouffe.Elle va les maraver sévère, tiens, que même Face…ne les reconnaitra plus…..

 

Je botte en touche,j’appelle la gynéco.A cinq mois de grossesse nous sommes désarmées.

Le service de pédopsychiatrie accepte de la prendre en charge immédiatement.

Elle pleure comme la petite fille qu’elle est encore.

Au moment de monter dans l’ambulance, elle serre ma main très fort

« M’dame, j’veux mourir.J’ai grave la haine. »

Moi aussi

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>